Vous avez des préjugés sur l’art moderne et contemporain ? Vous n’y connaissez rien ? Ca ne vous intéresse tout simplement pas ? Ou bien vous préférez passer votre temps sur ce qui concerne directement l’Alsace si vous visitez notre région ? Lisez donc ce qui suit.

Que vous soyez touriste ou Strasbourgeois, nous vous le conseillons chaudement : visitez le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg (MAMCS pour les intimes). Les fiches du musées vont aideront à apprécier les œuvres exposées, il y a aussi des guides spécialisés dans ce domaine.

Si vous visitez ce musée avec un guide, si vous y passez minimum 1h et que vous êtes déçu, que vous avez trouvé ça inintéressant, que vous n’avez pas été ébloui, alors écrivez-nous et nous supprimerons cet article (si vous êtes de bonne foi bien sûr). Remarquez que si nous gagnons le pari (et ce sera le cas), vous aurez aussi gagné : vous vous serez culturellement enrichi et aurez probablement passé un moment inoubliable.

Ce musée nous l’avons visité au moins une fois et, vous l’aurez compris, nous avons été conquis.

Un musée pour les Strasbourgeois, néophytes et connaisseurs

Depuis novembre 1998 Strasbourg possède un musée exceptionnel sur l’art moderne et contemporain. Depuis novembre 1998 les Strasbourgeois ne peuvent plus se plaindre au sujet de cet art à Strasbourg, ni même au sujet de la vie culturelle tellement ce musée est vaste et changeant.

Parce qu’on ne visite pas le MAMCS. On ne le revisite pas non plus ; on vit avec lui. C’est un peu comme un voisin qu’on côtoie parce qu’il a toujours quelque chose à nous raconter, toujours quelque chose de neuf à nous montrer.

Le MAMCS c’est une collection permanente qui tourne en permanence et vu leurs réserves… il y a de quoi user vos souliers.

Le MAMCS c’est aussi 3 à 4 expositions temporaires par an. Et ce n’est pas parce que c’est temporaire que vous avez une excuse pour ne pas y aller : chaque expo dure de 3 à 4 mois.

Vous avez aussi des activités intéressantes comme le «une heure/une œuvre» où une technique, un artiste ou bien une œuvre est approfondie pendant 60 minutes. Et n’oubliez pas que, comme pour les autres musées de Strasbourg, l’entrée est gratuite tous les premiers dimanche du mois. Profitez-en d’ailleurs pour jeter un coup d’oeil sur l’agenda des musées de Strasbourg.

Un dépaysement assuré à 98% pour les touristes

Les touristes étrangers viennent généralement à Strasbourg pour découvrir un aspect de l’Alsace, pour s’émerveiller devant notre cathédrale, pour se perdre dans notre centre-ville classé au patrimoine mondial de l’UNESCO ou encore pour tenter de rester groupé pendant notre Christkindelsmärik, notre marché de Noël.

Situé au centre-ville, à deux pas de la pittoresque Petite-France, le MAMCS est bel et bien une destination de choix pour nos visiteurs !

Alors que vous baignez dans l’atmosphère Alsacienne, alors que vous êtes imbibés d’anecdotes et faits historiques, alors que vos yeux piquent tellement Strasbourg est belle : vous avez besoin d’une pause avant de poursuivre la découverte de l’alsacitude !

Cette pause vous allez pouvoir la faire au MAMCS, assurément ! Cela sera en effet reposant et dépaysant à 98%… 2% sont en effet purement alsaciens : notamment la marqueterie de Spindler (du très beau travail) et le bâtiment qui, avec son granit rose, affirme sa localisation Alsacienne (clin d’oeil au gré rose).

Ce musée aligne de très belles œuvres dans un bâtiment qui vaut le coup d’œil, autant de l’extérieur que de l’intérieur.

Profitez donc de vos vacances à Strasbourg pour vous initier véritablement à l’art moderne et contemporain.

Guide en option

Généralement il est possible et appréciable de visiter une région, une ville ou encore un musée sans guide : on s’en sort et cela reste intéressant. C’est donc aussi le cas du MAMCS. En revanche si vous êtes un groupe, profitez-en pour réserver un guide, la visite n’en sera que plus intéressante. Une toile ou une sculpture peut être belle et anecdotique ; avec des explications de qualité elle sera magnifique et passionnante !

Les local-trotters ne proposant pas ces visites, renseignez-vous auprès de l’Office du tourisme de Strasbourg ou directement auprès du musée.

Hélène F. du service éducatif des musées de Strasbourg nous a donné quelques conseils pour profiter d’une visite solo : lorsque vous êtes en face d’une œuvre, posez-vous trois questions :

  1. Comment c’est fait ? (matières, techniques)
  2. De quoi ça parle ?
  3. Pourquoi l’artiste a-t-il fait comme ça pour en parler ? Et donc comment vous vous auriez fait pour y répondre ?

Voilà qui permet de prendre un peu de recul et de rester bluffé devant les œuvres du MAMCS, mais bien évidemment aussi devant celles de n’importe quel musée ou exposition d’art moderne et contemporain.

Quelques infos complémentaires

Adrien Fainsilber a conçu un bâtiment tout à fait remarquable. Le musée est en effet magnifiquement orienté sur la vieille ville ; traversé par une allée lumineuse qui sépare l’art moderne de l’art contemporain. Ils se retrouvent donc dans deux espaces différents, clairement différenciés par les couleurs ; respectivement rose et blanc. Cette allée reprend d’ailleurs la longueur de la nef de la basilique Saint Sernin à Toulouse.

Profitez de votre visite pour observer la baie vitrée qui oppose au vent une surface souple grâce aux fenêtres fixées sur une sorte de maillage.

Enfin, vous trouverez au MAMCS une bibliothèque de 300 000 ouvrages consultables, une petite boutique et un café.

Vous pourrez aussi visiter une galerie d'art ni contemporain ni moderne, majoritairement des œuvres de Gustave Doré, dont «Le Christ quittant le prétoire», tableau gigantesque.

Nous avons eu la chance de visiter le MAMCS avec une excellente guide !

Lumière et température sont optimisée pour conserver idéalement les œuvres tout en les présentant au public.

Vos fidèles guides local-trotters : Xavier et Sophy tout à gauche, Fanny et Lionel tout à droite.

L’art moderne et contemporain vous connaissez et n’aimez pas ça, on ne vous y reprendra plus. Alors il ne nous reste plus qu’une seule chose à vous dire pour vous faire aller au MAMCS : l’Alsace est une région qui connaît une forte activité sismique, or le musée est à l’épreuve des tremblements de terre comme l’illustre ce joint anti-sismique. Votre présence au MAMCS vous sauvera donc peut-être la vie. ;)

Les Strasbourgeois visitent sans doute trop peu leurs «musées touristiques» ; les touristes visitent sans doute trop peu le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg. Le MAMCS s’adresse à tous les êtres humains, touristes comme habitants, peu importe leur provenance ou leur durée de séjour à Strasbourg.

Parce qu’en plus il est particulièrement bien situé, les local-trotters vous recommandent vivement sa visite !